Cryptographie et codes secrets

19h vendredi 20 octobre
Coopérative Pointcarré

Après avoir rappelé que les mathématiques sont utiles (pour creuser le tunnel de Samos, détecter les faux en peinture ou gagner aux jeux télévisés, par exemple), on montrera que même celles qui semblent ne pas servir aujourd’hui trouveront peut-être leur utilité demain. Pour cela on évoquera la cryptographie (la science des codes secrets, de César à Turing en passant par Marie Stuart) et on verra comment les nombres premiers ont permis la création du code RSA actuellement utilisé dans tous les secteurs sensibles de l’activité humaine. Cela nous conduira à nous interroger sur deux opérations élémentaires, mais peut-être pas si simples : reconnaître qu’un nombre est premier et décomposer un nombre en produit de facteurs premiers. On verra qu’en ce domaine, il reste beaucoup de questions ouvertes donc beaucoup de travail pour les mathématiciens.

Le site de Daniel Perrin