Maths en ville, un festival ouvert à tous, familial et gratuit.

Edito

Les maths c’est politique !

Qui va gagner les élections municipales ?
Je n’ai pas la réponse… mais est-ce vraiment la question ?
Je n’ai pas de pendule, je ne lis ni dans les cartes ni dans le marc de café, encore moins dans le plomb fondu (c’est dangereux en plus !) et les statistiques ne peuvent rien pour nous sur ce coup là ! Mais… est-ce vraiment LA question ?

La culture scientifique est-elle un enjeu identifié par les hommes et les femmes politiques de notre temps ?
Les maths sont partout dans notre vie, et parfois à des endroits où l’on en a peu conscience : chez les sondeurs, dans nos téléphones, les réseaux sociaux et les applications, dans les modèles des climatologues du GIEC, dans la construction de nos bâtiments, dans nos choix urbains, dans la circulation, les autoroutes, et même, au tribunal ! Elles sont aussi un enjeu démocratique, et parfois hélas un lieu d’expression des stéréotypes (filles-garçons), de l’injustice sociale (accès au capital culturel), et territoriale (accès au savoir, aux infrastructures, aux équipements)…

Avec plusieurs acteurs de la culture mathématique du nord de la capitale, nous pensons que nos concitoyens ont droit à l’accès à la science, que cela n’est pas réservé à certaines parties du territoire, et qu’en banlieue on a besoin de mettre un grand coup de volonté politique là-dessus. Nous pensons que les habitants de nos villes périphériques ont droit d’accéder à plus de savoirs forts et ambitieux. Et nous pensons que la culture scientifique est un outil indispensable pour trouver des repères dans notre société et dans ce monde de plus en plus complexe que nous avons bâti.

Ensemble nous pensons que les citoyens doivent être acteurs de l’appropriation de ces savoirs.
C’est comme cela que j’ai pensé Maths en ville et j’espère donc voir de plus en plus de gens impliqués et concernés par le maintien et la pérennisation du festival, en souhaitant que cela devienne un bien commun, et un rendez-vous évident.

Et si le vote, n’était pas l’alpha et l’oméga de la démocratie ? Et si, je dis bien si, l’expression citoyenne pouvait se manifester, se concrétiser aussi autrement ?

Je pense qu’au-delà du vote (qui est important !), qu’au-delà des périodes d’élections qui font bouillonner et s’agiter beaucoup d’énergies, il nous reste à nous citoyens, plein d’énergie à déployer pour nous emparer de ces enjeux et pour peser sur le politique. Parce que notre accès à la culture et au savoir ne dépend pas que des élections !

Bref, si des gens comme vous, comme toi, s’y mettent, nous sommes sûrs d’y arriver !
Les maths c’est politique !
Maths en ville n’est pas qu’un événement, mais irrigue et stimule les initiatives tout au long de l’année, au-delà du festival.
Rejoins les bénévoles de Maths en ville !

Un grand merci à nos bénévoles réguliers et à tous les citoyens qui se sont déjà engagés en participant à notre cagnotte Ulule.

Meriem Zoghlami, initiatrice du festival

 

La Cie Terraquée est ancrée à Saint-Denis et y développe le Labo Mathéâtre créé par François Perrin (comédien mais aussi normalien et agrégé de mathématiques) : ateliers, stages et colos, clubs Maths, spectacles professionnels sur des thèmes mathématiques, et depuis 2017 le festival Maths en ville.
Les intervenants sont des mathématiciens et comédiens confirmés.
.